• Le camping, ou les joies conviviales de la simplicité

    Il y a 1 mois - Par Voyageurs du Net

    Le camping, ou les joies conviviales de la simplicité
    Je me souviens d'une conversation avec une amie bourgeoise, il y a quelques années. Âgée de presque 30 ans, elle ne connaissait pas Les Bronzés, jusqu'à ce que, quelques jours ou semaines plus tôt, elle eut vu la comédie. À aucun moment, me dit-elle, elle n'a ri. Sans doute cet humour, trop populaire, cet univers plus familier au prolétariat qu'aux bourgeois, lui était-il à ce point étranger qu'il lui a paru dégoûtant ou « vulgaire », selon ses mots. Ses mots étaient socialement situés : elle parlait depuis quelque part, depuis l'aplomb...
    Lire la suite ...