• Hôtellerie-restauration: l'Umih contre un « mariage forcé » avec d'autres organisations

    Il y a 7 jours - Par L'Echo Touristique

    La “maison commune” existe déjà et “s'appelle l'Umih”, a fustigé Thierry Marx. Lors de son congrès, qui a eu lieu les 14 et 15 novembre dernier le GNI, qui revendique 12016 entreprises indépendantes de l'hôtellerie-restauration, le SNRPO (chaînes de restauration libre-service, cafétérias, 1116 établissements adhérents) et le SNRTC (restauration thématique et commerciale, 1930 adhérents) ont en effet annoncé fusionner en une nouvelle organisation professionnelle, baptisée le « Groupement des Hôtelleries et Restaurations de France » .
    Mardi à Brest, devant 550 professionnels réunis jusqu'à...
    Lire la suite ...