• Fendi Mania joue avec ses propres codes

    Il y a 19 jours - Par Grazia

    Tout est parti d'une blague. Celle de Hey Reilly , un artiste digital écossais, qui s'est fait connaître par ses détournements de logo publiés sur son Instagram. Et plus particulièrement, grâce à sa série intitulée "Fake News", où il imagine des collisions entre logos populaires et marques de luxe. Après Calvin Klein et Burger King, Supreme et Subway ou encore McDonald's et Margiela, c'est son travail sur Fila et la marque Fendi qui a attiré l'attention de Silvia Venturini Fendi, directrice artistique de la collection Homme et accessoires de la griffe italienne. L'artiste et la DA se...
    Lire la suite ...